Serial Battle - Un sociopathe pour un jeu de sociopathe

Aujourd’hui, je vous présente Serial Battle, un jeu de plateau créé par Yann Prost et dont le seul but est… d’être le dernier debout !

J’ai eu la chance de découvrir ce jeu via JeuxOnline, il était donc tout naturel de le présenter ici-même. En effet, quelques jours après l’annonce de notre ouverture des sections jeu de rôle et jeu de société chez JeuxOnline, j’ai été contacté en MP pour me présenter un jeu de plateau sorti il y a déjà 3 ans, Serial Battle. Un jeu auto édité par son auteur et qui mérite vraiment un petit coup de projecteur.

Vignetteneige

Un Battle Royale inspiré du film

Serial Battle est un jeu dont l’inspiration vient totalement du film japonais Battle Royale. Le principe est le même : vous êtes largué dans un environnement et votre objectif est d’être le dernier debout. Pour réussir, il faut éliminer vos adversaires en vous équipant d’objets largués de façon aléatoire sur une carte modulable de partie en partie.

Les boîtes, car il y en a 3 jouables indépendamment ou conjointement, vous permettent de placer 7 zones hexagonales (par boite) : 1 camp et 6 zones de combats, la seule contrainte de placement étant de garder les voies d’accès d’une zone à l’autre. Chaque boîte est prévue pour 2 à 4 joueurs et en rajoutant une des autres éditions, vous pouvez monter à 8 ou 12 joueurs, car la zone de combat augmente de façon proportionnelle. Chaque boîte à d’ailleurs son environnement qui lui est propre : Ville, Forêt et Neige.

Vendredi10mailaforet
Vendredi26avrillaville

3 environnements pour 1 seul jeu

L’environnement en lui-même ne change rien aux règles… mais chaque boîte possède des personnages qu’on peut incarner, des objets différents et des champions différents. Parce que dans ce monde un peu taré du Battle Royale, t’as des gars qui prennent leur pied et sont là pour le plaisir, pour tuer du « touriste », pour vous tuer vous, joueur… comme si les autres n’étaient déjà pas un problème assez important.

Les personnages qu’on incarne possèdent chacun une fiche qui permet de gérer l’équipement qu’on peut potentiellement trouver et équiper, mais aussi de gérer les actions et les points de vie de chacun. Pas de capacité spéciale chez eux, chacun est sur un pied d’égalité : 36 points de vie, 12 cases de déplacements (qui diminueront selon le nombre de points de vie restant), 3 points d’actions, des localisations sur le corps qui permettent eux aussi potentiellement d’équiper du matériel, mais aussi d’encaisser (ou pas) des coups. Par exemple, une fracture à la jambe handicapera votre mouvement.

Pas d’objets de soin, tout ce que vous trouverez n’est destiné qu’a une chose : tuer l’autre.

IMG 1364

Comment qu'on joue ? 

En début de partie, les joueurs démarrent dans le « camp ». Ce n’est pas une zone protégée, mais c’est une zone importante, car elle est la seule qui vous permet de piocher une carte évènement (un 6 sur le dé fait aussi piocher un évènement, quelle que soit la raison du lancer de dé et l’endroit ou le joueur se trouve). Des cartes vitales, car c’est par le biais de celles-ci que vous pouvez espérer voir un largage de matériel par parachute sur le plateau, à une localisation choisie par le joueur qui a pioché la carte. Attention toutefois : faire larguer un équipement, c’est bien… encore faut il avoir assez d’action pour s’en emparer. C’est-à-dire s’y déplacer ET ramasser (ce qui, vous aurez compris, utilise vos 3 points d’actions). Et ça, selon la disposition du plateau, ce n’est pas garanti du tout. Vous pouvez aussi, via les cartes évènements, faire jouer le champion qui démarre au même endroit, ce qui peut être un carnage d’entrée si tout le monde est encore dans la zone de départ.

Le jeu possède aussi un élément de roleplay non négligeable pour les amateurs. Rien ne vous empêche de faire équipe avec un autre joueur pour éliminer certaines cibles, avant de régler vos propres comptes. Ou alors, imaginons que vous souhaitez rejoindre une certaine zone, mais qu’un autre joueur bloque le passage, vous pouvez lui demander de vous laisser passer, à l’autre joueur de voir s’il/elle accepte ou pas. Si non, vous pouvez utiliser une action pour le pousser, mais si vous faites là aussi les comptes : déplacement, tentative de poussée et déplacement… hop 3 actions.

Surtout que rien ne vous assure d’avoir vos 3 actions à votre tour, car, si vous les récupérez dans votre réserve à la fin de votre tour, durant celui de vos adversaires vous pouvez réagir à toute action hostile à votre égard par une riposte qui utilise une action.

Oh, et dernier détail : pour accélérer un peu les choses, sachez que dans les cartes événements, il y a aussi des cartes qui indique que telle ou telle zone est gazée, infligeant 1D6 de dégâts aux personnes effectuant une action dans ladite zone. Oh joie ! 

Voilà pour les règles ! Très facile à prendre en main, 5 minutes d’explications et c’est parti, c’est un jeu qui apporte très vite du fun autour d’une table.

Un projet de passionné 

Boite

Ce projet, né de l’imagination de Yann en 2015, a vu le jour sur Ulule en 2017 avec un financement participatif ayant pour vocation de vérifier la viabilité du projet. Cette demande de financement via Ulule faisait écho aux retours que le projet avait eu sur festival, l’auteur voulant s’assurer qu’il y avait une petite demande tout en sachant que le financement demandé n’était même pas le tiers de la somme nécessaire. Car l’auteur est un peu à l’image de son jeu : complètement frappadingue… mais un frappadingue passionné, car il a vendu son appartement pour vivre sa passion et donner vie à son projet !

Et en 2018, le jeu voit le jour en version boîte.

Et bonne nouvelle : vous pouvez y jouer gratuitement !

Sachez que l’auteur a aussi créé le jeu sur une plateforme en ligne qui permet à tout un chacun d’essayer le jeu en sa compagnie, car, je le répète, c’est un grand passionné très fier de parler de son jeu, le genre de gars qui nous fait aimer découvrir des trucs qui, souvent quand la passion est là, valent le détour.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur le site officiel : https://serialbattle.eu/ et vous y inscrire pour effectuer une partie ou l’autre avec lui, si vous le souhaitez : https://serialbattle.eu/tournoi/  j'organiserai d’ailleurs quelques parties avec des amis pour leur montrer le jeu aussi !

Les boîtes en elles-mêmes coûtent 40 euros pièces, vous pourrez les trouver aussi sur la boutique du site.  

Réactions (12)

Afficher sur le forum

  • En chargement...